Bassin d'alimentation des captages des Varras-Moulineaux

 Les captages des Varras (à Mauny) et de Moulineaux sont prioritaires au titre du Grenelle de l'environnement pour leur protection car jugés parmi les 500 captages français les plus menacés par les pollutions diffuses, notamment  les produits phytosanitaires. 

Le forage des Varras situé à Mauny est exploité par le SERPN est étudié conjointement au captage de Moulineaux exploité par la Métropole Rouen Normandie. Ces deux captages ont un bassin d'alimentation commun.
Ces forages sont prioritaires notamment au regard de leur vulnérabilité quant aux résidus de produits phytosanitaires, à l'importance de la population desservie et à leur capacité de production. Pour exemple, en 2014, le captage des Varras représentait 36% du volume d'eau produit sur le territoire du SERPN (1 954 655 m3).

 

La vulnérabilité du captage des Varras est liée aux épisodes où la turbidité  (matières en suspension dans l'eau) est élevée ainsi qu'à la présence (en continue et par pics) de produits phytosanitaires. Cela s'expliuqe par le réseau karstique du sous-sol (cf. schéma ci-contre), caractérisé par des fracturations importantes qui favorisent les transferts d'eau vers la nappe : en surface, cela se traduit par des bétoires. Mais l'eau circule aussi lentement dans le sol et sous sols, c'est les transferts lent de type matriciel.

 

De ce fait, la ressource est sensible aux pollutions diffuses et aux pollutions ponctuelles. En particulier, les ruissellements des eaux de surface peuvent impacter la ressource dans le cas où chargées en limons et résidus de produits phytosanitaires, ces eaux s'engouffrent par une bétoire (point d'engouffrement) dans le réseau karstique qui est lié directement à la nappe.

Exemple de galerie souterraine karstique à Caumont
Exemple de galerie souterraine karstique à Caumont
Schéma d'un aquifère karstique
Schéma d'un aquifère karstique

 Aquifère karstique : type d'aquifère où la circulation de l'eau façonne des galeries où l'eau circule beaucoup plus vite que dans le reste de la réserve aquifère.
Aquifère : formation géologique suffisamment poreuse (qui peut stocker de l'eau) et perméable (où l'eau circule librement), pour contenir une nappe d'eau souterraine qui est " bloquée " en dessous par une autre roche très peu perméable. La nappe peut être protégée par les terrains non saturés au-dessus qui " filtre " l'eau.


Pollutions ponctuelles : accidentelle, localisée ou liée à la manipulation d'un produit.
 

Le territoire

125 km² dans le Roumois, de Hauville au Bosc-Roger-en-Roumois,

Concerne 144 exploitations agricoles dont 70 agriculteurs représentent 85% des 6 724 ha de Surface Agricole Utile du territoire.

Les stations de pompage de ce bassin d'alimentation

Usine d'ultrafiltration de Moulineaux
Usine d'ultrafiltration de Moulineaux
Pompes de la Station de pompage des Varras
Pompes de la Station de pompage des Varras

 

 

Les documents ressources

La DUP des Varras (janvier 1997)

 

En particulier ce document précise que dans le périmètre rapproché principal et périmètres rapprochés délocalisés (concernent des zones de bétoires) :

Sont interdits : les épandages de lisier, de matières de vidange ou de boues, les puits d'infiltration pour les eaux usées, les dépôts d'ordures ménagères, la création de forage, l'ouverture et l'exploitation de carrières, le stockage de fumier, toutes constructions neuves,...
Sont autorisés : extension d'habitations de moins de 20% de la surface initiale, assainissement autonome aux normes, forages existants aménagés, élargissement de voiries sous autorisation ainsi que le remblaiement de carrières.

La DUP de Moulineaux (septembre 1987, en cours de révision)

Pour tous renseignements, contactez la Chargée de mission Eau et Agriculture

Solène COURILLEAU

Tel : 06.04.59.55.34.

2019 © Serpn Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web à Rouen