ACTIONS MISES EN PLACE DEPUIS 2014

1) Action prioritaire : limiter la perte de nitrates vers la nappe

 

L'objectif à atteindre collectivement pour ne pas dépasser 50 mg/L aux captages du Tremblay est : 

Ne pas dépasser 60 UN/ha d'azote minéral dans les sols au début de l'hiver

Chaque année, des mesures de reliquats d'azote en entrée d'hiver sont réalisées pour situer les parcelles par rapport à cet objectif collectif de 60 UN/ha et pour identifier les marges de manoeuvre pour réduire les valeurs mesurées.

 Comment les agriculteurs peuvent agir pour tenir cet objectif ?

Les agriculteurs du BAC mobilisent différents leviers agronomiques pour réussir à avoir peu d'azote dans le sol en début d'hiver. Ils ont choisi d'en privilégier plus particulièrement deux :

  •  Piéger l'azote derrière les récoltes de colzas avec des repousses denses, homogènes, laissées 1 mois minimum ou jusqu'à ce qu'elles soient en carence azotée
  •  Piéger l'azote pendant les intercultures longues avec des couverts efficaces, implantés le plus tôt possible.

D'autres leviers peuvent également être mobilisés pour avoir peu d'azote dans les sols des parcelles à l'automne :

  • Piéger l'azote derrière les récoltes de pois en associant couverts et repousses
  • Implantation de couverts en interculture courte (entre 2 céréales d'hiver)
  • Changement de rotation (par exemple : colza implantés après pois...)

Accompagnés par les Organismes Professionnels Agricoles, ils réalisent des essais et mesures pour mieux comprendre la dynamique de l'azote. Par exemple, cette année, un essai sur les couverts avant lin est en cours pour étudier l'effet de différentes dates de destruction de différents couverts sur la qualité du lin.

Différentes conduites des repousses de colza pourraient également être testées pour évaluer leurs performances pour le piégeage d'azote et leur facilité de destruction.

 

2) Développer l'Agriculture Biologique sur le BAC

 

 

Des agriculteurs du BAC ont souhaité s'impliquer sur la thématique de l'Agriculture Biologique comme levier de protection de la qualité de l'eau. 

Des parcelles ont été converti en Agriculture Biologique en 2014 et 2015, dans l'objectif de produire des légumes plein champs bio.

Présentation des forages et qualité de l'eau brute

Les forages du Tremblay Omonville sont prioritaires au titre du Grenelle de l'environnement car ils sont stratégiques pour l'alimentation en eau des habitants du secteur. Et d'autre part, bien que leur concentration en nitrate respecte la norme (50mg/L), elle est au dessus du seuil de vigilance (37,5mg/L)

• NITRATES : La teneur en nitrates est de 43 mg/L en moyenne en 2010 selon le rapport de l'ARS. Cette concentration tend à augmenter depuis les années 90 comme le montre la courbe ci-dessous : 

• PRODUITS PHYTOSANITAIRES : Les concentrations en produits phytosanitaires ne dépassent pas les normes de potabilité (0,1µg/L par molécules, 0,5µg/L pour la somme des molécules analysées). Cependant, des pics ponctuels de molécules historiques (Atrazine, désethyl-atrazine, Simazine) et de molécules récentes (Bentazone, Tetraconazole) ont été détectés.

Mesures de protection de la ressource en eau

1. Périmètre de protection réglementaires

Les périmètres de protection règlementaire permettent de protéger prioritairement les forages des pollutions ponctuelles (pollution provenant d'un site unique). Ces périmètres sont définis règlementairement autour des points à risque (forage et bétoires directement relié au forage) et entérinés par un Déclaration d'Utilité Publique. Des servitudes sont associées à chaque périmètre de protection. Celles-ci sont précisées dans la DUP.

 

Découvrez la carte de protection de périmètre des ouvrages de production d'eau sur la commune du Tremblay Omonville

 

DUP des Forrières 

DUP du Bois du Moulin

2. BAC : Délimitation et programme d'action

Les forages du Tremblay Omonville ont été nommé prioritaires au titre du Grenelle de l'environnement. La nomination d'un captage prioritaire impose au SERPN (maitre d'ouvrage) de mettre en place un programme d'actions afin de protéger l'eau destinée à la consommation humaine contre les pollutions diffuses sur l'ensemble du Bassin d'Alimentation de Captage.
Le bassin d'alimentation de captage correspond au territoire sur lequel toute eau qui s'infiltre ou qui ruisselle rejoins la nappe d'eau qui alimente le captage.
Le schéma ci-dessous illustre les différentes étapes de construction du programme d'action.
 

1) Délimitation du BAC

 

Suites à l'étude hydrogéologiques et à la validation du Comité de Pilotage, la délimitation du BAC a été pris par un arrêté préfectoral en Septembre 2012.
La délimitation permet d'identifier la Zone de Protection du BAC, c'est-à-dire les communes et les parcelles agricoles sur lesquels s'appliquent les actions du programme.
pdf AAC les forrieres omonville

 

2) Construction du programme d'action
Le programme d'action a pour but de définir des actions pertinentes, réalistes et ambitieuses pour reconquérir la qualité de l'eau de la nappe alimentant les deux forages du Tremblay-Omonville. Le travail de construction des programmes d'action agricoles et non agricoles a été réalisé avec tous les opérateurs du secteur.

 

Le volet agricole est prioritaire sur le BAC du Tremblay-Omonville, compte tenu de l'importance de cette activité sur le territoire (85% de la surface totale du BAC).
Suite au diagnostic des pratiques agricoles, de nombreuses réunions de travail ont été proposés aux agriculteurs et aux structures agricoles, permettant de proposer et de discuter la pertinence et la faisabilité technico-économique des différentes actions.
Des indicateurs de suivi et des objectifs ont été associés à chacune des actions.
Le bilan en Avril 2017 se fera au regard de l'atteinte ou non des différents objectifs, en analysant les différents indicateurs de suivi. Si besoin, le préfet peut modifier les objectifs, les indicateurs, voir même rendre réglementaire certaines actions.

 

Un programme d'action non agricole a été annexé à l'arrêté préfectoral.

pdf Arrete pref BAC TO

Pour tout renseignements :

Marine GRATECAP

06.04.59.55.33.

2019 © Serpn Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web à Rouen